Parole contre Parole

Drame écrit par Gianguido Spinelli et Gilda Piersanti.
Réalisé par Didier Bivel.

Avec Elsa Lunghini (Laura), François Vincentelli (Guillaume Miller), Patrick Ridremont (Besson) , Nathalie Blanc (Jessie), Sara Martins (Anna), Julie Bargeton (Marguerite), Laure Marsac (Louise Gauthier),…

Laura, jeune commissaire-priseur à la carrière prometteuse, voit sa vie basculer le jour où elle est violée par un ami, après une soirée arrosée. Ses chances que sa plainte soit entendue sont très minces, et Laura est prête à y renoncer, lorsque survient un rebondissement inattendu : son violeur est suspecté du meurtre de son épouse, survenu la nuit où il était avec Laura.

Sollicitée pour confirmer ou infirmer l’alibi du suspect, Laura tient là l’occasion unique de se venger. Mais vengeance n’est pas réparation…

© John Spite

Parole contre parole, avec Elsa Lunghini épatante, le 2 mai sur France 2

Un face à face machiavélique !

Dans ce drame policier, Laura voit sa vie basculer le jour où elle est la victime d’un viol. Son agresseur n’est autre qu’un galeriste connu et respecté, Guillaume Miller joué par François Vincentelli. Laura sait qu’elle a peu de chances d’être crue si elle porte plainte d’autant plus que le drame s’est produit après une soirée arrosée.

Elsa Lunghini
Elsa Lunghini – Etienne Chognard – Studio/CCSP

Mais ce n’est pas le seul événement qui va perturber cette nuit ! Au même moment, la femme du galeriste est assassinée chez elle et c’est le mari qui devient le suspect n°1. Bien que ce dernier ait un alibi : au moment du meurtre, il était en train de violer Laura. Lorsque la police demande à la jeune femme de confirmer l’alibi, elle comprend qu’elle peut se venger en laissant condamner son violeur pour meurtre…

© John Spite

Un grand séducteur, une femme déterminée, un viol et un meurtre simultanément. L’un peut disculper l’autre mais la vengeance prévaut.
C’est parole contre parole…

Publicités